Soulager la fibromyalgie par les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles sont souvent utilisées pour les petits bobos du quotidien, mais pourraient-elles être efficace pour soulager les maux de la fibromyalgie ? Les études menées aboutissent à des résultats différents, alors, que faut-il en penser ?

Rappelons d’abord que les huiles essentielles ne sont pas des composés anodins et ne doivent pas être délivrées à n’importe qui dans n’importe quelles conditions. Le candidat privilégié par deux études est l’huile essentielle O24, une huile médicinale essentiellement à base de camphre, dérivée d’un arbre tropical, le Cinnamonuim camphora, de la famille du laurier.


Associer huiles essentielles et exercice physique

Une première étude parue dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine et pratiquée sur 53 femmes fibromyalgiques trouve peu d’effets à cette huile. Les chercheurs ont utilisé l’huile O24 en combinaison avec un programme d’ exercice adapté de douze semaines, ciblant la capacité d’exercice, la performance physique, la fonction physique et la douleur. Séances avec un coach et séances à domicile ont rythmé le programme. Les femmes ont appliqué l’huile avant l’exercice à l’heure du coucher. Les scientifiques constatent très peu d’effets :

- Pas de différence de capacité d’exercice entre les 2 groupes, après 12 semaines

- Pas de différence dans l’intensité de la douleur

- Pas d’amélioration de la fonction physique

Les performances physiques en revanche s’améliorent, mais il est impossible de définir si cela est dû à l’exercice physique, à l’huile essentielle ou à la combinaison des deux.


Affaiblir les circuits de la douleur

En revanche, une autre étude est plus encourageante : parue dans Journal of Musculoskeletal Pain, elle a suivi 153 sujets atteints de fibromyalgie. Ils ont été traités avec l’huile O24 en application topique pendant un mois. Réduction de la douleur nocturne, amélioration de la force de préhension et du seuil de la douleur : les résultats semblent indiquer un effet positif de cette substance. L’huile agirait en inhibant la sécrétion de neurotransmetteurs dans le cerveau, les catécholamines. Ceux-ci sont impliqués dans la transmission des signaux et douleurs, et contribuent à guérir les tissus nerveux endommagés, caractéristiques de la fibromyalgie.

Ces deux études aux résultats contradictoires montrent surtout que de nouvelles recherches sont nécessaires pour prouver l’effet des huiles essentielles contre les symptômes fibromyalgiques. Certaines sont connues pour lutter contre la douleur (lavande, marjolaine, petit-grain, romaine et camomille…) et la fatigue (menthe poivrée, eucalyptus, romarin, basilic et géranium).

A lire également

Fibromyalgie : la pathologie enfin expliquée

Fibromyalgie : la diagnostiquer grâce aux yeux ?

Fibromyalgie : la vitamine D pour réduire la douleur

Posted by admin in santé | Trackback

Leave a Reply

  Some XHTML allowed.