Un bon sommeil participe à la perte de poids

Les conséquences d'un mauvais rythme de sommeil sont connues pour favoriser le diabète, l'hypertension et les risques d'accidents cardiaques. La première explication sur le rapport entre sommeil et poids précise que lorsque l'on est fatigué on a tendance à manger plus alors que l'on se dépense moins. Nous accumulons alors une somme de calories trop importante au regard de notre activité.

Une nouvelle étude menée par des chercheurs américains se base sur la capacité de nos cellules graisseuses à agir lorsque nous sommes en état de fatigue. Six hommes et une femme âgés de 24 ans ont été observés pendant huit nuits par les chercheurs. Les quatre premières nuits de sommeils, les cobayes n'ont pu dormir que 4h30, et huit heures les quatre autres nuits.

Les chercheurs ont mesuré quotidiennement le taux d'insuline (hormone qui régule le stockage du glucose et son utilisation) des participants. Résultat : le manque de sommeil provoque un mauvais fonctionnement des cellules graisseuses qui ne répondent plus correctement à l'insuline. Ainsi les cellules graisseuses libéreraient dans le sang les lipides au lieux de les brûler pour fournir de l'énergie.

Dormir 7h serait donc la durée de sommeil idéale pour limiter les risques de diabète ou de prise de poids. Et faire la sieste après manger ? Cela est-il conseillé ?


Minceur

· Ménopause et prise de poids : une découverte importante
· Manger doucement permet de maigrir
· Le régime portfolio anticholestérol, pour mincir en prenant soin de sa…
· La vitamine D aide à mincir
· Lutte contre lobésité : faire mentir nos récepteurs gustatifs
· Consommateurs : le 15 mars passez à laction
· Un coffret 3 en 1 pour mincir efficacement
· Le défi du coach, plus de 4 kilos perdus à mi-parcours
· Du vin rouge contre lobésité
· Une protéine qui fait fondre les graisses