Un nouveau médicament anti-obésité mis en vente aux États-Unis

Ce médicament a pour but d'activer dans le cerveau un récepteur de sérotonine. Résultat : les personnes qui suivent le traitement voient leur sensation de faim diminuée, et sont plus vite rassasiées quand elles mangent.

Attention cependant, prévient la Food and drug administration (l'agence américaine du médicament) : le Belviq présente de nombreuses effets secondaires, notamment des risques de dysfonctionnements cardiaques, et est contre-indiqué chez les femmes enceintes.

Ce médicament contre l'obésité est le premier nouveau traitement à être commercialisé aux Etats-Unis depuis plus de treize ans. Il s'adresse aux adultes obèses et souffrant d'au moins une des maladies liées à leur surpoids comme l'hypertension ou le diabète.

« L'approbation de ce traitement, utilisé de façon responsable et combiné à un régime alimentaire et un mode de vie sains, offre une option de traitement aux Américains qui sont obèses ou en surpoids et souffrant d'au moins une pathologie liée à leur excès de poids », estime-t-on à la FDA.

En 2010, la commercialisation de ce médicament avait pourtant été rejetée car des expériences menées sur des rats avaient entraîné l'apparition de cancers du sein.

Minceur

· La tisane pour lutter contre le grignotage
· Ménopause et prise de poids : une découverte importante
· La calculatrice minceur pour prévenir lobésité
· 800 mesures pour lutter contre lobésité aux États-Unis
· La chanteuse Adele a commencé un régime
· Les 8 et 9 juin, cest la Journée européenne de lobésité
· Quand nos neurones contrôlent notre poids
· Du vin rouge contre lobésité
· Manger à la bonne heure, le secret pour ne pas grossir
· Pour mincir, il faut se concentrer sur ce que lon mange