Manger doucement permet de maigrir

Les scientifiques ont suivi 8775 patients d'un hôpital de Séoul à travers une série de questionnaires sur leur état de santé, leurs habitudes alimentaires et leur mode de vie.

Après avoir pondéré les facteurs externes comme l'âge, le poids et autres, ils ont pu démontrer que de nombreux paramètres biologiques changeaient suivant la vitesse de la prise d'un repas : plus les hommes mangent vite, plus leur taux de "bon" cholestérol HDL est bas et plus leur niveau d'alanine aminotransférase (ALT), une enzyme indicatrice du bon fonctionnement du foie, était élevé.

De plus, les hommes qui mangent vite ont tendance à manger plus et donc à être en surpoids. Chez les femmes, c'est la pression artérielle et le mauvais cholestérol qui semblent les plus affectés par la vitesse de prise alimentaire.

Les hommes les plus rapides à table (environ 5 minutes par repas) avaient également des problèmes cardiovasculaires, alors que les femmes pressées, elles, souffraient de tension artérielle élevée.

On savait déjà que prendre son temps pour manger permettait de laisser à l'organisme le temps de digérer, donc d'être rassasié plus vite, avec moins de nourriture. Et donc de manger moins.

Ces chercheurs démontrent maintenant que cela évite les hausses de mauvais cholestérol et de tension. Plus de doute, il est temps de prendre son temps à table.

Minceur

· Du lait contre lobésité
· Le régime portfolio anticholestérol, pour mincir en prenant soin de sa…
· Consommateurs : le 15 mars passez à laction
· Cibler les « Likes » Facebook pour lutter contre lobésité ?
· Jessica Alba dévoile le secret de sa ligne post-bébé
· Du Viagra pour mincir
· Se faire payer, la solution pour maigrir ?
· Maigrir malin : toutes les bonnes astuces pour maigrir efficacement
· Des lunettes magiques qui font maigrir
· La lutte contre lobésité encouragée dans les médias