Obésité infantile : deux nouveaux gènes identifiés

Les généticiens à l'origine de cette découverte ont compilé les résultats de 14 études différentes menées aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et en Europe.

Ils ont ainsi mis en évidence le rôle essentiel de deux gènes : "OLFM4", situé sur le chromosome 13 et "HOXB5" sur le chromosome 17. Selon eux, ces gènes interviennent au niveau des intestins. Ils agissent notamment sur la flore microbienne intestinale, qui serait impliquée dans la prise de poids et l'obésité.

Cette découverte pourrait permettre, dans le futur, de concevoir des actions de prévention spécifiques pour les enfants "à risques", ainsi que des traitements ciblés pour prévenir l'obésité.

Minceur

· Pour mincir, il faut se concentrer sur ce que lon mange
· Maigrir malin : toutes les bonnes astuces pour maigrir efficacement
· Leffet yo-yo nest pas une fatalité
· Cibler les « Likes » Facebook pour lutter contre lobésité ?
· Consommateurs : le 15 mars passez à laction
· La lutte contre lobésité encouragée dans les médias
· Le coaching, efficace pour perdre du poids
· Le défi du coach : le succès dAnthony Brihi
· Fitbit lance le pèse-personne intelligent
· Une revue pour comprendre et sinformer sur lobésité