Ménopause précoce pour les fumeuses



Ménopause précoce pour les fumeuses

Voici encore une excellente raison d’arrêter de fumer, ou encore mieux, de ne jamais commencer. Le tabagisme avance l’âge de la ménopause d’au moins un an ! Or chez certaines femmes, la ménopause a des répercussions conséquentes sur la qualité de vie et la vie sexuelle.

Le tabac avance l’âge de la ménopause

Le tabac est le pire ennemi des femmes : troubles cardiovasculaires, augmentation du risque de cancer, vieillissement prématuré de la peau, affections buccodentaires, diminution de la fertilité, troubles de la sexualité (lubrification), ménopause précoce, etc.

Concernant ce dernier fait, des études confirment l’effet du tabac sur la ménopause et permet de le quantifier.

Le tabagisme avance en moyenne la ménopause de 2 ans.

On constate également une augmentation du nombre de cas de ménopauses précoces chez les femmes fumeuses (entre 23 et 30 % de plus). Et plus le tabagisme est important, plus l’effet toxique est important. On dit qu’il est dose-dépendant.

La ménopause, cet arrêt de la production hormonale par les ovaires survient de façon naturelle vers l’âge moyen de 52 ans et signifie la fin de la fécondité. Cette période de transition dans la vie des femmes est redoutée, car la ménopause peut s’accompagner de nombreux symptômes plus ou moins gênants, certains pouvant altérer fortement la qualité de vie, dont la vie sexuelle. Il s’agit le plus souvent des bouffées de chaleur, sécheresse vaginale, troubles du sommeil, de l’humeur…

Les femmes, le tabac, leurs hormones et leur sexualité

En plus des symptômes propres, liés à l’arrêt de la production hormonale, la ménopause précoce présente d’autres inconvénients, comme celui d’augmenter le risque cardiovasculaire, diminuer la qualité des relations sexuelles, etc. Pourtant, une ménopause précoce pourrait être un facteur protecteur vis-à-vis du cancer du sein… Mais cette protection est ici totalement annulée par le tabagisme, qui représente un des plus puissants facteurs cancérigènes !

Mis à jour par Dr Catherine Solano, médecin et sexologue le 20/10/2016
Créé initialement par Isabelle Eustache le 04/11/2011

Sources :  

- Lu et al., Menopause, 19 September 2011, doi: 10.1097/gme.0b013e318224f9ac.
– Tabac et fertilité. Revue de la littérature. 2011.
– Jick, H. and Porter, J. Relation between smoking and age of natural menopause. Report from the Boston Collaborative. Drug Surveillance Program, Boston University Medical Center. Lancet, 1977. 1(8026): p. 1354-5.
– Van Noord, P.A., et al., Age at natural menopause in a population-based screening cohort: the role of menarche, fecundity, and lifestyle factors. Fertil Steril, 1997. 68(1): p. 95-102.
– Freour, T., et al., Active smoking compromises IVF outcome and affects ovarian reserve. Reprod Biomed Online, 2008. 16(1): p. 96-102.

- Torgerson, D.J., et al., Factors associated with onset of menopause in women aged 45-49. Maturitas, 1994. 19(2): p. 83-92.

Cet article fait partie du dossier Troubles de la sexualité après 50 ans

Posted by admin in santé | Trackback

Leave a Reply

  Some XHTML allowed.